Tout savoir sur les batardeaux

Que signifie « Batardeau » ?

Nom masculin qui remonte au XVe siècle, dérivé de l’ancien français Bastard signifiant « digue provisoire ». Étrange mot ce (ba-tar-d’eau) aux mêmes racines que bâtard mais aussi que bâton ou bâtir…

Pour le CNRTL*, le batardeau est un barrage provisoire établi dans un cours d’eau afin de pouvoir exécuter à sec certains travaux.

Le dictionnaire Larousse rappelle qu’il s’agit aussi du caisson de bois construit aux formes d’un navire pour permettre de réparer une partie de la coque.

Aujourd’hui le batardeau est une structure provisoire, amovible qui permet d’obstruer une ouverture afin d’empêcher l’eau de rentrer. Nous retrouvons l’idée d’un barrage provisoire pour faire face à une crue ou une inondation.

 

Comment s’écrit-il ?

Batardeau, Bâtardeau, Bastardeau ?

L’Académie française écrit batardeau, sans accent circonflexe et sans le « s » bien que contraire à l’orthographe des textes anciens.

Le radical « Bast » qui signifie soutenir, affermir est contenu dans « bâtir ».

Sachez que « batardeau » prend bien un x au pluriel !

 

 

Comment choisir un batardeau ?

Il vous est proposé aujourd’hui différents types de batardeau, en PVC, en acier ou en aluminium avec des joints d’étanchéité en caoutchouc.

Ce qui compte ? Un produit efficace, durable, à savoir :
– une fabrication solide ;
– une parfaite étanchéité des joints ;
– la possibilité de mettre en place et enlever rapidement le batardeau ;
– de stocker le batardeau à proximité de l’ouverture à protéger.

Imaginer que lorsque vous avez une inondation, l’eau arrive bien souvent avec des embâcles. Un embâcle est une accumulation de matières naturelles ou de matériaux tels que troncs d’arbres, voitures, objets flottants emportés par les eaux d’une crue dont la force d’impact est multipliée par le courant.

C’est pourquoi nous privilégions les batardeaux en aluminium et en inox suffisamment solides pour supporter la pression de matières charriées par l’eau.

En préalable, pour réaliser un batardeau sur-mesure, nous calculons à l’aide de nos logiciels les différents paramètres de largeur, hauteur et pression de l’eau et des embâcles potentiels.

Ex : une habitation située en bordure de Seine sera plus sensible aux chocs d’embâcles parce que c’est un fleuve dynamique avec une vitesse de flux rapide.

C’est pourquoi la situation géographique du bien à protéger est un des critères majeurs à l’étude de vulnérabilité des risques inondations.

La résistance et la qualité des matériaux constituant les murs doivent également résister à la pression d’une inondation.

Enfin, nous mesurons avec précision les dimensions de l’embrasure à protéger.

Pour un bon usage d’un batardeau, il vous faut :
– des murs droits, bien perpendiculaires au seuil ;
– des matériaux supports solides.

 

Combien coûte un batardeau ?

Vous l’aurez compris, un batardeau est conçu selon les résultats de l’étude de vulnérabilité du bien à protéger mais aussi de sa taille. Parce que c’est un produit sur-mesure, il n’y a pas de prix unique. Pour connaître le coût de votre batardeau, vous devez demander un devis en adressant des photos de vos ouvertures en spécifiant les dimensions et l’état des supports.

Sachez qu’il existe une aide de l’Etat appelée le fonds Barnier qui aide à hauteur de 80 % du montant pour tout bâtiment situé en zone inondable (PPRL pour le littoral et PPRI pour les fleuves ou rivières).

Les batardeaux proposés par Interalliance

Interalliance vous propose des batardeaux amovibles, autobloquants, en aluminium ou en inox, avec une mise en place ultra rapide.

Découvrez nos solutions anti-inondation.

Pin It on Pinterest