+33 (0)2 40 94 63 92 contact@interalliance.fr

Inondation, êtes-vous averti ?

Qu’appelle-t-on « une inondation » ?

Nous connaissons tous ce que signifie plus ou moins une inondation mais nos connaissances de ce risque sont souvent superficielles.

L’inondation est définie comme étant un débordement d’eau liée à une crue, soit à l’élévation du niveau d’un cours d’eau ou d’une submersion marine mais elle dépend de nombreux facteurs et de combinaisons variées : la force des précipitations, le vent, la houle, le niveau des nappes phréatiques, l’état des sols et leur bétonisation constitue des facteurs aggravants aux risques inondations.

Il y a donc des typologies d’inondations et des degrés dans la gravité des dommages, de 1 à 5, le maximum étant l’état de catastrophe naturelle majeure.

Quels sont les territoires et les saisons propices aux inondations ?

Nous avons tous entendu parler d’épisodes Cévenols, ces orages violents, très localisés qui s’accompagnent de pluies violentes provocant des crues brutales et dévastatrices. Les régions méridionales avec les départements de l’Ardèche, du Gard, de l’Hérault et de la Lozère sont les plus exposés à ce phénomène qui survient en fin d’été- début d’automne quand la Mer Méditerranée est encore suffisamment chaude et que les premières masses d’air froid sont présentes en altitude.

La côte atlantique et la manche sont aussi sujettes aux risques inondations et particulièrement aux submersions marines lors des équinoxes d’automne et de printemps par l’effet des grandes marées.

Une augmentation des risques d’inondations

Le réchauffement climatique et la montée des océans augmentent les risques inondations. Les experts du GIEC estime que 300 millions de personnes seront inondées une fois par an à partir de 2050, particulièrement en Asie mais aussi en Floride et certaines côtes européennes. Ils préconisent ainsi non seulement la réduction des gaz à effet de serre mais des mesures d’adaptation dans les zones littorales.

 

Quelques repères chiffrés

Depuis les années 2000, nous comptons 42 événements inondation en France dont 5 majeures.

Pour la seule année 2019, nous comptons 9 inondations, pour 18 victimes, pour un coût de 670 millions d’euros selon catnat, l’observatoire des catastrophes naturelles.

Pour prendre conscience du risque en France, quelques chiffres issus du ministère de la transition écologique :

  • 17,7 millions d’habitants en France sont exposés au risque inondation, soit un habitant sur quatre !
  • Plus de 9 millions d’emplois sont exposés aux débordements de cours d’eau et 850 000 aux submersions marines
carte des risque d'inondation en France

Quelques inondations sont restées dans les annales et dans les mémoires, parmi elles, citons :

  • La crue de l’Aude en 2018
  • La tempête Xynthia en 2010 sur la côte vendéenne
  • La crue de la Seine en 1910

Pour savoir si vous êtes concernés par le risque inondation, vous pouvez consulter le Plan de Prévention des Risques inondations (PPRI) ou Littoraux (PPRL) de votre territoire sur le site de votre préfecture ou sur le site www.georisques.gouv.fr

 

Sources :

https://www.georisques.gouv.fr/
https://www.catnat.net/
https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/

 

Pin It on Pinterest