Rétention des eaux d'extinctions d'incendies

Les risques de pollutions agricoles et industrielles engendrées par un incendie sont liés à la gestion de l’eau et des liquides utilisés pour combattre le feu. En effet, pour protéger la nature, il convient d’empêcher le ruissellement des eaux d’extinctions d’incendies pour que les polluants qu’elles véhiculent ne s’infiltrent pas dans les sols. Ceci est d’autant plus important pour les ICPE – Installations Classées pour la Protection de l’Environnement – qui emploient et stockent des substances à risque.

 

Fort de plus de 20 ans d’expérience dans le domaine de l’extinction incendie, et sensible aux dégâts, dégradations et dommages potentiellement générés par l’eau polluée, Interalliance a été précurseur dans la prévention des risques et lutte contre les pollutions. C’est en effet bien avant la mise en place d’exigences réglementaires en la matière, qu’Interalliance et ses partenaires ont développé les premières barrières pour confiner les eaux d’incendies. La réglementation D9A leur donnera raison plus tard en validant le choix pertinent d’avoir axé leurs efforts dans ce sens. C’est donc tout naturellement qu’Interalliance propose depuis 2006 l’étude de vulnérabilité pour la sécurisation de sites.

Une protection anti-pollution pour anticiper les conséquences des incendies

 

3 étapes pour mener à bien votre projet

ÉTUDE DE VULNÉRABILITÉ INCENDIE

Chaque projet est unique car chaque client a sa problématique propre. Nous commençons systématiquement par une étude complète de la vulnérabilité de votre site vis-à-vis du risque incendie.


Nous rencontrons vos équipes pour appréhender tous les aspects de votre activité. L’analyse couvre des points très précis comme la nature et le volume des substances potentiellement polluantes qui sont utilisées et stockées sur place ; les surfaces de ruissellement ou encore la configuration des bâtiments et entrepôts.

La visite de votre site et son audit nous permettent notamment de calculer le volume d’eau à mettre en rétention en cas d’incendie selon le document technique D9A. Forts de notre expertise en matière de protection incendie, nous vous accompagnons tant sur le plan réglementaire que sur le plan technique.

 

STRATÉGIE DE CONFINEMENT TEMPORAIRE DES EAUX POLLUÉES

Nous tirons les conclusions de l’étude de vulnérabilité incendie de votre site pour vous proposer une stratégie de confinement des eaux d’extinction incendie sur-mesure et adaptée.


Il s’agit, pour vous, de pouvoir activer rapidement le dispositif de rétention des eaux polluées qui pourront ainsi attendre d’être évacuées puis traitées, et ce malgré le caractère d’urgence d’un incendie. Les produits que nous vous proposerons seront donc adaptés à ces contraintes avec une vitesse de déploiement supérieure aux dispositifs anti-inondation et une conception spécifique permettant de résister aux fortes températures induites par l’incendie.

 

Mise en œuvre du dispositif de rétention des eaux d’extinction d’incendie

À ce jour nous avons posé 328 barrières de confinements des eaux d’extinctions d’incendies. Il existe des barrières de rétention d’eaux de types manuels et automatiques, amovibles ou permanentes, pivotantes ou à guillotines : Barrière permanente type BP • Barrière embrochable manuelle type BEM • Barrière pivotante manuelle type BPM • Barrière pivotante automatique type BPMA • Barrière guillotine manuelle type BGM • Barrière guillotine automatique type BGMA • Barrière de sol automatique type BSMA

Votre dispositif de rétention d’eaux d’incendies sera installé dans une démarche responsable en collaboration avec des installateurs locaux. Interalliance assure en outre la formation de vos collaborateurs pour vous garantir des conditions optimales d’utilisation en cas d’incendie.

 

Exemples de réalisations de confinement des eaux polluées suite à un incendie