Site Seveso : stockage d’alcool

Mise en rétention d’un bâtiment de stockage d’alcool

Projet de confinement
des eaux polluées sur un site Seveso

 

Dans cet établissement classé Seveso – ICPE Installations classées pour la protection de l’environnement, le risque d’accident majeur est lié au caractère hautement inflammable de l’alcool pur stocké en très grandes quantités dans un des bâtiments du site.

En cas d’incendie, il y a un fort risque d’explosion des cuves contenant plus d’un million deux cent cinquante mille litres d’alcool (1260 m3).

Pour que l’entreprise se conforme au plus haut niveau de prévention imposé par la directive Seveso, elle nous a confié la mise en rétention de son bâtiment de stockage d’alcool. Il est en effet impératif que l’alcool et les eaux d’extinction d’incendie restent confinés sur le site en cas d’accident, et ce jusqu’à leur évacuation pour éviter tout risque de pollution des sols.

Le bâtiment principal de 40 mètres de long par 20 mètres de large contient les cuves de stockage et dispose de deux accès vers l’extérieur et d’un accès à un hall de livraison de taille inférieure dans lequel des fûts en transit sont également entreposés. Ce hall disposant d’une ouverture plus importante pour les chargements et déchargements.

Étude préalable
de la hauteur d’eau d’extinction d’incendie à retenir

 

Nous avons calculé le volume de rétention nécessaire en cas d’incendie en nous appuyant sur le document technique D9A. Il s’agit de prendre en compte le volume d’eau nécessaire pour la défense extérieure contre l’incendie (D9), le volume d’eau nécessaire aux moyens de lutte intérieur contre l’incendie et le volume des liquides présents sur le site.

Le volume de rétention est différent sur les deux parties du bâtiment compte tenu de ce qu’elles contiennent. La hauteur de rétention à prévoir pour le hall de livraison est de seulement un mètre.

Le bâtiment de stockage d’une surface de 8000 m2 et contenant la majeure partie de l’alcool a besoin d’un dispositif beaucoup plus important. Un volume étanche de même surface situé en sous-sol du bâtiment fait office de bassin de confinement supplémentaire. En effet, en cas de feu les liquides s’y écouleront dans un premier temps et seront retenus comme dans une piscine de 2 mètres de profondeur. En parallèle, la pièce contenant les cuves sera elle-même confinée avec une hauteur de rétention d’eau de 2 mètres.

 

Choix des barrières de rétention
d’eaux d’incendie à installer

 

Nous avons installé (techniciens approuvés par le TÜV) sur les trois ouvertures du bâtiment de stockage des barrières de rétention des eaux d’extinction d’une hauteur de 2 mètres et d’une hauteur de 1 mètre pour la porte d’accès au hall de livraison.

Dans le hall de livraison et contrairement aux autres accès du bâtiment à protéger, la porte coupe-feu (PCF) se situe à l’intérieur du bâtiment, ce qui créé une brèche supplémentaire en terme d’étanchéité. Nous avons donc installé une barrière permanente qui ceinture la porte coupe-feu lorsqu’elle est en position ouverte et complète la barrière guillotine qui vient fermer l’accès au hall. Nous avons équipé tous les accès du bâtiment de stockage de barrières de rétention de type guillotine.

La société travaillant en 3 x 8 heures, il y a en permanence du personnel sur le site. Le choix s’est donc porté en conséquence sur un système d’activation manuel des barrières de confinement avec un tableau électrique général de commande placé dans le poste de garde. Cette commande permet la sécurisation du site en seulement 30 secondes.

Nos barrières guillotines sont positionnées au-dessus des portes en position de repos. Un électro-aimant les maintient en place et les libère en cas d’alerte. Un gyrophare rouge et un signal sonore (klaxon) signalent la fermeture qui se fait alors en douceur grâce à un vérin hydraulique. En cas de panne électrique, les barrières se fermeront automatiquement pour sécuriser tout le bâtiment.

Interalliance respecte les meilleures normes de qualité et de sécurité

Dans notre métier, la qualité et la sécurité sont primordiales. Nous respectons les normes CE et DIN. Les barrières de rétention d’eaux d’incendie que nous mettons en œuvre sont approuvées par les organismes de certification les plus exigeants en Europe, notamment dans la sécurité incendie

TÜV

Associations d’inspections techniques allemandes qui certifient tous types de produits pour protéger la santé humaine et l’environnement.

VdS

Organisme de certification indépendant pour la sécurité des technologies qui fait partie de l’Association générale des entreprises d’assurance Allemandes.

Exemples de réalisations de confinement des eaux polluées suite à un incendie